Pour ceux qui connaissent déjà InLibroVeritas, sachez qu'il va très bientôt avoir un petit frère, du doux nom d'Atramenta. Fruit du divorce à l'amiable entre les deux dirigeants d'ILV, on ne peut qu'espérer qu'il prendra rapidement son envol à son tour; bien que similaires dans un premier temps, chacun devrait acquérir au fil du temps des spécificités propres. Citons déjà au bénéfice d'ILV les livres à la carte, permettant à chacun de composer un recueil de nouvelles ou de poésies selon ses goûts, et à celui d'Atramenta une ergonomie repensée.

Puissent InLibroVeritas et Atramenta se fertiliser l'un l'autre pour le plus grand bonheur des lecteurs, et vive la biodiversité littéraire! ;-)